Alimentation bébé : comment établir une routine alimentaire les 6 premiers mois ?

routine alimentaire 6 premiers mois bébé

L’accouchement est un moment riche en émotions et en réjouissance. Savoir que la jeune mère et le bébé se portent à merveille est la principale préoccupation du personnel soignant et des parents. Cependant, après la phase de l’accouchement, les parents du nouveau-né sont amenés à apprendre à prendre soin de leur nourrisson. L’alimentation du bébé peut être le point le plus angoissant, car étant encore fragile, le nourrisson a besoin de nutriments pour bien grandir. Tout un protocole doit alors être mis en place pour assurer l’alimentation de bébé durant ses 6 premiers mois.

L’allaitement, un facteur clé de la routine alimentaire de bébé

Les 6 premiers mois du nourrisson représentent les périodes où il est important de suivre correctement son alimentation. Les organes de bébé continuent de se développer, mais il n’est pas encore en mesure de consommer certains aliments. À ce propos, il est primordial de lui fournir des nutriments qui vont favoriser sa croissance.

Le lait maternel est alors le point saillant de l’alimentation de votre nourrisson. En effet, le lait a l’avantage de contenir tous les nutriments dont bébé a besoin pour rester en pleine forme et grandir sainement. À côté, les préparations pour nourrisson constituent une alternative au lait maternel et qui servent aussi à bien alimenter le bébé.

La fréquence d’alimentation au lait

Pour l’alimentation d’un nourrisson, il n’existe pas de modes d’emploi standards à suivre à la lettre. Tout dépend de votre enfant et de la fréquence à laquelle il demande à être allaité.

Cela peut paraître complexe dans un premier temps, car bien évidemment, le nourrisson ne s’exprime pas encore. Toutefois, quelques signes chez les bébés aident à savoir qu’ils ont faim et qu’ils désirent manger. Ces signes ne se résument pas uniquement aux plaintes, puisque certains bébés ont faim quand :

  • ils tournent la tête vers la poitrine en cherchant le sein
  • ils bougent les lèvres
  • ils se tortillent et donnent des coups de pied
  • ils semblent plus éveillés.

Cependant, la particularité de chaque bébé fait que ces signes ne sont pas l’unique astuce pour reconnaître quand nourrir votre petit protégé. Ainsi, il est recommandé aux parents d’établir une routine en prenant en compte l’heure à laquelle le bébé a mangé pour la dernière fois et le moment où il semble avoir faim.

La routine alimentaire

Le calcul de l’intervalle entre la dernière tétée et la prochaine varie selon l’appétit de chaque enfant. Certains peuvent manger toutes les deux heures, tandis que d’autres bébés peuvent le faire chaque fois qu’ils en ont juste envie. Si vous vous retrouvez donc à allaiter votre nourrisson entre 7 et 12 fois la journée, c’est tout à fait normal.

Aussi, au fur et à mesure que le nourrisson grandit, il est amené à consommer une plus grande quantité de lait. Cela explique pourquoi le nombre de tétées quotidiennes peut diminuer et se limiter entre 5 et 10 fois la journée.

La bonne alimentation de bébé se remarque par une excellente prise de poids. Et les nombreuses couches à changer par jours sont le signe d’une bonne digestion.

Une routine alimentaire instaurée par bébé lui-même

Enfin, il est évident que les parents se donnent tant de mal à s’assurer de nourrir le bébé comme il faut et à l’heure qui convient. Cependant, que le nourrisson soit alimenté au lait maternel ou avec des préparations, il est presque impossible de maintenir une routine alimentaire avec des heures fixes. En grandissant le nourrisson se crée sa propre routine alimentaire selon son appétit et les besoins de son organisme (indépendamment de sa volonté).

L’âge de 5 ou 6 mois est d’ailleurs le meilleur moment pour renforcer le lait maternel avec des aliments plus solides et beaucoup plus riches en nutriments.