Comment gérer la période de poussée dentaire de votre bébé ?

bien gérer la période de poussée dentaire de votre bébé

La poussée dentaire représente un moment assez pénible pour les bébés. En effet, l’arrivée des premières dents est une lourde épreuve que traverse tout enfant entre ses 4 et 7 mois. Dans de rares cas, le nouveau-né peut venir au monde avec une ou deux dents. Cependant, pour les enfants suivant une croissance normale, l’épreuve de la dentition se remarque par plusieurs maux comme la diarrhée, la fièvre ou encore des sauts d’humeurs. Savoir comment alléger la peine de bébé durant cette période, en tant que parents, est indispensable pour assurer le bien-être de ce dernier.

Choisir un traitement adapté à la poussée dentaire

L’adoption de certaines bonnes pratiques aide à soulager le bébé des maux qu’il ressent durant la période de poussée dentaire. En le rassurant, dès que vous remarquez qu’il ressent de l’inconfort par exemple, vous pouvez l’aider à soulager sa peine.

Les zones sensibles durant la dentition

La peau de bébé s’irrite très facilement au cours de la période de poussée dentaire. Un nettoyage fréquent au linge propre et à l’eau thermale s’impose donc pour certaines parties du corps, le visage par exemple. La salive est en effet l’élément responsable des irritations à ce niveau.

En ce qui concerne la gencive, elle est logiquement la partie la plus sensible pour le bébé en période de poussée dentaire. Vous êtes alors amené à manipuler cette zone avec beaucoup de soin, tout en évitant les gestes pouvant blesser le bébé. D’ailleurs, vous remarquez que pendant cette période, votre bébé aura tendance à introduire des objets dans sa bouche pour les mâchouiller. Il s’agit d’un réflexe que les nourrissons ont pour soulager l’inconfort de la dentition. Cependant, les objets qu’ils introduisent dans leurs bouches ne sont pas très propres et pourraient leur faire plus de mal que du bien.

Pour cela, vous pouvez par exemple frotter délicatement la gencive avec votre doigt propre, du coton ou un linge propre et humide. À défaut d’utiliser de l’eau, vous pouvez opter pour un calmant local qui pourra légèrement anesthésier la zone. Le massage de la gencive avec cette solution est également très soulageant pour le bébé.

Le froid pour soulager l’inconfort

La fraîcheur aide aussi à soulager l’inconfort de la dentition. Vous devez par contre veiller à ce que l’intensité du froid ne soit pas de trop, au risque de blesser votre bébé.

Une première solution consiste à vous procurer un anneau de dentition. Cet objet est homologué à certaines normes pour qu’il ne provoque pas des problèmes de santé à l’enfant. L’anneau de dentition peut être mis au frigo durant quelques minutes et quand il est assez frais, vous le placez sur la gencive du bébé. Cependant, vous devez veiller à ce que l’anneau soit bien propre. Évitez surtout de le mettre dans un congélateur, car il risque d’être beaucoup trop froid.

L’avantage avec les anneaux de dentition est que le bébé peut le mâchouiller ou le mordiller et réellement ressentir la fraîcheur sur sa gencive. Aussi, quand le bébé est alimenté aux compotes ou à d’autres préparations, le fait de les laisser au frais avant de le nourrir aide à soulager l’inconfort.

Faire attention à la santé de votre enfant

Les enfants sont très sensibles et il est donc primordial de faire attention en posant certains gestes pour le soulager durant sa période de poussée dentaire. À ce propos, il est conseillé de :

  • n’utiliser que des anesthésiants et produits adaptés aux périodes de poussée dentaire
  • éviter de frotter violemment la gencive de bébé avec des produits trop agressifs, des cristaux, une brosse, de l’alcool ou encore du métal
  • ne pas penser à percer la gencive pour que la dent sorte plus vite
  • utiliser des produits et médicaments uniquement sous recommandation médicale.

Enfin, les symptômes de poussée dentaire peuvent cacher d’autres malaises. Vous devez donc rester prudents et consulter un pédiatre ou un médecin pour ne pas prendre des risques.