Comment choisir la bonne méthode de contraception ?

choisir la bonne méthode de contraception

Les méthodes de contraception sont des solutions mises en place pour aider à éviter les grossesses non désirées. Elles doivent être prescrites par un médecin ou une sage-femme expérimentée. En tant que professionnel, il se doit de bien connaître le corps de la femme qui va recevoir la contraception. En effet, la sélection et l’efficacité de la bonne méthode varient d’une femme à une autre ; ce qui rend le procédé assez délicat. Les méthodes de contraception étant de nos jours nombreuses, avec chacune des avantages et des inconvénients, il est important de connaître laquelle choisir selon l’avis d’un professionnel.

Point sur la notion de contraception

Avant de s’intéresser aux différentes méthodes de contraception à choisir, il serait judicieux de comprendre la notion en elle-même.

Vous devez donc savoir que les méthodes de contraception sont des solutions qui agissent sur le cycle menstruel d’une femme empêchant que cette dernière tombe enceinte alors qu’elle entretient des rapports sexuels. Les méthodes de contraception peuvent être hormonales, naturelles ou encore mécaniques.

Pour rappel, le cycle menstruel de la femme se compose de deux grandes phases : la phase folliculaire et la phase lutéale ; séparées toutes deux par la période d’ovulation. L’ovulation est alors provoquée par une augmentation d’hormone lutéinisante grâce aux œstrogènes qui entraînent la rupture du follicule et donc la libération de l’ovule prêt à être fécondé.

Le choix de la bonne méthode de contraception

L’adoption de la bonne méthode de contraception pour éviter une grossesse durant sa période féconde chez la femme passe en premier par une analyse du mode de vie de celle-ci.

En effet, l’adoption d’une méthode contraceptive se conditionne par le mode de vie, l’état de santé l’âge de la patiente et surtout la situation matrimoniale. Le fait de vouloir fonder une famille plus tard entre également en compte dans le choix de la bonne méthode de contraception, car elle permet d’opter pour une méthode sur le court ou le long terme.

Enfin, l’avis de votre partenaire et sa position sur la contraception à adopter est également important dans la mesure où vous êtes dans une relation stable et que vous avez des projets d’avenir ensemble.

Les différentes méthodes de contraception

Généralement, lorsque vous vous intéressez à la contraception, vous êtes sensibilisé sur les différents moyens de contraceptions qui existent. Cela vous permettra de réfléchir la méthode qui vous convient le mieux.

Les premiers moyens de contraception qui vous sont proposés sont les méthodes mécaniques de contraception ou de barrière. Il s’agit entre autres :

  • du préservatif féminin comme masculin
  • des spermicides
  • de la cape cervicale
  • ou du diaphragme.

Ces méthodes mécaniques sont par contre à associer à d’autres méthodes de contraception, car elles ne sont pas efficaces à 100 %.

Ensuite, nous avons la contraception hormonale. Il s’agit d’un moyen de contraception recommandé aux femmes ne désirant pas avoir des enfants pour le moment. Vous aurez dans ce cas le choix entre la pilule, l’anneau contraceptif ou le timbre. Cependant, les femmes qui souhaitent avoir une contraception à action prolongée, mais réversible, peuvent opter pour la pose d’un DIU ou d’un implant contraceptif.

En ce qui concerne les méthodes de contraception radicale, la stérilisation existe aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Il s’agit d’un procédé irréversible qui vous contraint à ne plus avoir d’enfants. Il faudra donc prendre de bien réfléchir à toutes les conséquences avant d’opter pour ce moyen de contraception.

Enfin, pour les personnes qui ont des allergies ou qui ne désirent pas utiliser des produits chimiques comme moyens de contraception, elles peuvent adopter la planification naturelle. Il s’agit entre autres de :

  • la méthode Ogino
  • le coït interrompu
  • l’observation des sécrétions vaginales
  • ou l’observation des variations de la température du corps.